Réduire (et trier) ses déchets… c’est stylé (oui oui!)

Bonjour à vous,

aujourd’hui j’aimerai aborder un thème qui devient de plus en plus récurrent dans notre société : la réduction des déchets.

Ce n’est certes pas un sujet ultra glamour… et pourtant! A l’heure d’aujourd’hui, cela devient un concept « à la mode ».

Je vais donc partager mes résolutions en terme de réduction des déchets :

Tout d’abord, essayer d’éliminer un maximum de plastique de notre foyer.

  • Dans la salle de bain, je souhaite remplacer les flacons de gel douche par un simple pain de savon d’Alep. Il est excellent pour la peau et ne l’assèche pas contrairement à ce que l’on pourrait penser (le savon d’Alep peut être remplacé par un bloc de véritable, et j’insiste sur le mot « véritable », savon de Marseille) (attention tout de même aux peaux sensibles, personnellement mon visage n’accepte que le savon d’Alep qui semble quand même plus doux). Je souhaiterais également supprimer le tube de dentifrice. En surfant sur Pinterest (une de mes passions), j’ai pu lire différentes recettes de dentifrice solide. Je n’ai pas encore sauté le pas, mais le principe est plutôt sympa car il est économique dans le sens où l’on ne peut pas mettre trop dentifrice. Le principe est simple, il faut frotter sa brosse à dent mouillée sur le fameux dentifrice.

– Comment savoir si le savon de Marseille est « véritable »? il ne doit pas y avoir plus de 5 ingrédients sur l’étiquette (sodium olivate, aqua, sodium hydroxide, sodium chloride et glycerin) et sa couleur varie entre le vert et le brun.

– Si la recette du dentifrice solide t’intéresse, je t’invite à cliquer : ici

  • Dans la cuisine, j’ai commencé à privilégier le vrac. Il y en a maintenant dans presque tout les magasins et la conservation des aliments secs dans des bocaux en verre est très décorative. Les épluchures peuvent aller au compost si vous possédez un jardin mais cela peut aussi vous permettre de faire votre bouillon de légumes déshydraté (pour ne pas citer de marque).

Ma recette : Récoltez toutes vos épluchures (carotte, oignon, pomme de terre, chou, vert de poireau, un gousse d’ail et des herbes comme le thym, romarin, coriandre, persil…) Les épluchures doivent être fines (celles faites avec l’économe sont parfaites) et vous pouvez les congeler le temps d’en récolter assez. Etalez-les sur une plaque allant au four sur du papier sulfurisé (off courses!) à 60° jusqu’à ce que ce soit bien sec. Passez le tout au mixeur avec une cuillère à café de sel (gros sel, sel rose ou fin peut importe). Et voilà, vous venez de réaliser du bouillon de légumes à utiliser en cuisine ou en simple bouillon dans une tasse d’eau chaude!

  • Dans les chambres, les jouets à piles (quand il y en a et c’est de plus en plus rare, car il ne faut pas oublier que ce genre de jeux empêchent le développement de l’imagination des enfants) sont équipés de piles rechargeables. Il est préférable de choisir des jouets en bois avec la mention CE pour la sécurité de nos têtes blondes.
  • Dans la vie de tout les jours, j’évite l’utilisation des lingettes. De nature manuelle, j’ai cousu avec ma machine à coudre du « sopalin » lavage (tuto utilisé : ici). Il possible sur le même modèle de faire des carrés pour se démaquiller par exemple ou pour débarbouiller les enfants. Nous utilisons également des sacs réutilisables pour faire les courses.

Et toi, quelles sont tes astuces pour réduire tes déchets? Partages en commentaire tes bons plans tant sur le côté économique que sur le côté écologique 🙂

les10gestes.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s